Revenir à Le Judo

Les grades

Le judo ( littéralement voie de la souplesse ou principe de l’adaptation) est un art martial, un sport de combat et un principe de vivre d’origine japonaise (budō), fondé par Jigoro Kano en 1882. Il se compose pour l’essentiel de techniques de projection, de contrôle au sol, d’étranglements et de clefs.

Le lieu où l’on pratique le judo s’appelle le dojo ( littéralement lieu d’étude de la voie). Les pratiquants (les judokas) portent une tenue en coton renforcée appelée judogi, souvent appelée à tort kimono, qui est le nom générique de la tenue traditionnelle japonaise. Le judogi est généralement blanc, mais pour faciliter la distinction entre les combattants dans les compétitions, un judoka peut avoir un judogi bleu à tous les niveaux de compétitions (si le judoka n’a pas de judogi bleu, la distinction se fera à l’aide de ceinture rouge ou blanche). Pour les compétitions à partir du niveau national, l’un des deux judokas doit revêtir un judogi bleu. Le judo se pratique pieds nus et torse nu (sauf pour les filles) sous le judogi sur un tatami. Le judo est un sport olympique.

 

Les ceintures de couleurs  (KYU)

Cela dit, en France, il a été d’usage d’utiliser la ceinture verte-bleue, ce qui ajoute un kyu. Celle-ci n’est cependant plus valide aux yeux de la fédération. Il a existé aussi la ceinture violette, qui se situait entre la bleue et la marron. Elle n’était attribuée que très rarement, lorsqu’un Ceinture bleue était trop jeune pour pouvoir passer l’examen de la marron. La plus grande des ceintures est la rouge appelée « ceinture maîtresse » après avoir passé tous les dans de la ceinture noire.

Les grades supérieurs (DAN)